neoleadership    guinee 
Neoleadership

RadioNLS
WINAMP    REALPLAYER    MEDIAPLAYER

Radio NLS à la carte

Charte de Nlsguinee
Equipe de Nlsguinee
Universités
Nos partenaires
Africatime
Africatv.info
Guinea-forum
Guineeconakry.info
Justin Morel Junior
Les Ondes de Guinée
Tamsirnews
Presse guinéenne
Le Lynx
Aminata.com
Guineenews.org
Kibarou.com
Kababachir.com
Nouvelle Tribune
Autres sites Guinéens
Liens Web
Etudiantguinee
La Villa Elijah
Partage Québec Guinée
Tchape Environnement
Presse
AAP/APA
IRIN
Jeune Afrique
Africa Mining Intelligence
Usinfo.Stat.Gov (USA)
RFI (F)
Aéroports
Aéroport Int. de Genève
Aéroports de Paris
Aéroport de Bruxelles
Autres aéroports
Articles
    Guinée : Ansoumane Doré était franc du collier

    Sotelgui S.A

     dimanche 27 mars 2016   

    On n’entendra plus la voix professorale de Ansoumane Doré depuis Dijon (France). Elle s’est éteinte effectivement ce vendredi du 25 mars dernier à 3h du matin. Sonné et étourdi par la lecture de sa disparition sur ce site guinéen, j’ai appelé son numéro portable à 15h 18. Silence de mort…

    Il ne répondra plus. Il ne me parlera plus. La dernière fois qu’il m’a appelé : c’était le 1 mars passé aux environs de 15h. Nous avons longuement parlé de la Guinée et de ses politicards. Nous avons longuement échangé nos points de vus politiques.

    Nous avons déploré la transhumance, le manque de constance dans le combat politique, et l’allégresse de ces opposants à aller à la soupe en vantant devant tous les micros l’actuel régime dictatorial guinéen. On s’est attardés sur l’obscure affaire Bah Guérémassoy ayant conduit à la mort du journaliste Mohamed Koula Diallo aux abords du siège de l’UFDG.

    Nous avons parlé aussi de littérature, de son livre « ALLAMAKO à l’ombre des fromagers », édité en 2006 par Klanba Editions. Un roman qu’il résume dans cet autographe qu’il m’a signé mot pour mot courant janvier 2O15 : « Cet itinéraire d’un Africain simple dans une Guinée simple et sans drame. La suite ? ? … A venir dans "Allamako dans le tourbillon de la révolution sékoutouréyenne". »

    Dans nos échanges d’idées, ce jour-là, je lui ai demandé de s’adresser à L’Harmattan pour la réédition de « ALLAMAKO à l’ombre des fromagers » qui est un roman de 177 pages, écrit dans un français accessible à tous les niveaux d’études. Un bon roman qui retrace la Guinée d’hier. Je lui ai exprimé l’espoir sincère qu’un jour, sous un ciel qui attache plus d’importance au livre en Guinée, un ministre de l’Instruction publique veille distribuer gratuitement « ALLAMAKO à l’ombre des fromagers » aux élèves guinéens.

    Est-ce que Ansoumane Doré a pu boucler à temps : « Allamako dans le tourbillon de la révolution sékoutouréyenne » ? Je ne sais pas. Nous n’en avons pas parlé lors de notre dernière conversation qui remonte à ce 1 mars de l’année. Sa subite disparition est une perte pour tous ceux qui bataillent pour la liberté, la justice, la démocratie et le développement en Guinée.

    Ansoumane Doré était un pilier de cette lutte dans le bled. Il ferraillait sur le net d’abord pour la démocratie sociale et économique. Il croyait dur comme fer que « Le marqueur infaillible de l’image d’un pays est le climat social. » Autrement dit le développement d’un pays se mesure à la qualité et à la quantité de la marmitée dans les familles.

    En Guinée dans beaucoup de familles on se goinfre de mangeaille une fois par jour. D’autres familles restent des jours sans avoir les moyens de préparer un repas par jour. Les Guinéens se démènent dans la pauvreté et la mouise. Le chômage des jeunes grossit de jour en jour le rang des sans emplois.

    Ansoumane Doré était fouriériste dans le sens que selon lui le travail valorise et donne une référence, une identité à l’individu. En fait le travail épanouit l’homme.

    En 2015, c’est près d’une quarantaine d’individus, la plupart des pères de famille, qui se sont suicidés faute de pouvoir subvenir aux besoins de leurs progénitures et de leur épouse.

    En plus des suicides d’individus désœuvrés ou frappés d’angoisse existentielle due au chômage, il y a aussi les assassinats politiques, les règlements de compte, l’impunité des crimes de sang, le clientélisme, le clanisme et l’ethnocentrisme dans l’administration guinéenne, la corruption et la concussion et les détournements de deniers publics qui estampillent de façon indélébile le régime de Goby Condé, le suborneur politique qui trône au palais Gokhi Fokhè.

    Et ça révoltait Ansoumane Doré qui était franc du collier dans ses dénonciations. Il ne se gênait pas dans cette bataille politique d’écrire le fond de sa pensée. Il dénonçait sans ambages et dans un français soutenu tous ces travers politiques de ce régime autocratique et médiocre de Gobykhamé.

    Ce pourquoi il s’est mis à dos tous les faquins et gredins qui soutiennent celui-ci. Et il n’y a pas longtemps il leur disait ça : « Naturellement, il se trouve toujours des opportunistes qui, pour approcher la mangeoire gouvernementale, se répandent en haut-parleurs des annonces mirifiques de Sékoutouréyah. Toute cette camarilla berce d’illusions les Guinéens pour les maintenir dans l’obscurantisme, la médiocrité et les frustrations. »

    Vous pouvez ne pas être d’accord avec Ansoumane Doré dans ses écrits politiques sur le net. D’ailleurs il ne cherchait pas à rallier tous ces opportunistes politiques. Ah, non ! A l’instar de Jean Jaurès, il ne faisait pas « une œuvre de brutalité » dans ses pamphlets.

    Ansoumane Doré ne faisait pas « une œuvre de sournoiserie » sur le net qui me l’a fait découvrir. Il faisait « une œuvre de sincérité. » Parce que c’est le devenir du bled qui le préoccupait. Le développement du Guinéen et de la Guinée expliquait son engagement dans sa lutte inexorable contre toute forme de tyrannie en Guinée.

    A ses contempteurs, il leur opposait ses idées. C’était son arme. C’est pourquoi, il ne pouvait pas souffrir la révolution sékoutouréyenne qui était en phase avec ce propos de Dostoïevski : « Trancher les têtes est la chose la plus facile et avoir une idée est la chose la plus difficile ! »

    Ansoumane Doré était un émérite économiste, un cosmopolite qui avait publié d’autres ouvrages comme : « La population de la Bourgogne 1954-1975, Ed. Université de Dijon Coll. IER. », « Le Morvan, analyse socioéconomique, 1954-1978, Ed. Université de Dijon. Coll. IER », « Analyse du développement et de l’aménagement du territoire en Côte d’Ivoire 1960-1980, Ed. Université de Dijon coll. IER », « Economie et société en République de Guinée, Ed. Bayardère. »

    Je n’ai pas connu physiquement Ansoumane Doré. Malheureusement on ne s’est jamais vus. Je l’ai connu sur les sites guinéens. Comme disait Victor Hugo : l’homme est une ellipse à deux foyers : les idées sont l’un et l’autre les faits.

    J’ai appréhendé Ansoumane Doré en le lisant régulièrement sur le net. C’était un homme à idées. Un homme de conviction. Un homme engagé. Son style me plaisait énormément. Il écrivait bien. Je ne me souviens plus comment j’avais obtenu son numéro de téléphone. Un soir, je l’avais appelé et depuis nous nous sommes régulièrement appelé pour parler politique et de la Guinée.

    Ansoumane Doré a écrit l’excellente préface de mon manuscrit qu’il a lu. C’est vrai que j’ai pris trop de temps et je continue à prendre du temps pour proposer mon manuscrit aux éditeurs. Je me relis et je me corrige. Je me charcute.

    Une œuvre littéraire ne doit pas être trop truffée de fautes grammaticales et de confusions. Une création littéraire n’est pas un grimoire et ne doit pas du tout ressembler à « Guinée : l'Albanie de l'Afrique ou néo-colonie américaine ? » de Goby Condé. Pouah ! C’est illisible, incompréhensible avec des phrases sans tête ni queue. Quoi ? « Guinée : l'Albanie de l'Afrique ou néo-colonie américaine ? » est écrit par un médiocre. Le regretté professeur Alfa Sow avait dissuadé Goby de publier ce grimoire mais il piaffait d’égaler à l’époque les Léopold Sédar Senghor, Aimé Césaire, Léon-Gontran Damas. C’est vrai que tous ne peuvent pas écrire comme Mongo Béti. Ahmadou Kourouma n’est pas obligé. Sous peu, je vais proposer mon libelle préfacé par la plume Doré de Ansoumane à des éditeurs !...

    Mes condoléances les plus attristées à son épouse et à la famille et proches parents de Ansoumane Doré. Que le Tout Puissant Allah le fasse miséricorde et lui ouvre les portes de Son Paradis ! Qu’il repose en paix ! Amen.

    Benn Pepito, France
    Pour www.nlsguinee.com

    Les commentaires ci-dessous n'engagent que leurs auteurs, www.nlsguinee.com n'est pas responsable de leurs contenus.



© Copyright www.nlsguinee.com / (Tous droits réservés)


retour
Evolutions dans l'histoire



Chefs des partis politiques


Visitez nos partenaires


Images de la Guinée profonde
Ces images sont bien des réalités de ce magnifique pays! La Guinée est pourtant l'un des pays les plus riches au monde du point de vue ressources naturelles.
Cette faillite économique est le résultat du pillage systématique des biens publics, le clientellisme, la corruption, le détourment des fonds publics et une mise à l'écart de la majorité des cadres compétants et intègres du pays.
Réagissez et dites au monde entier ce que vous pensez de cette situation.
Contactez-nous | Charte de NLS | © 2005 Nlsguinee.com | Webmaster: Elhadji B. LY à Zurich | | Voir livre d'or | signer livre d'or