neoleadership    guinee 
Neoleadership

RadioNLS
WINAMP    REALPLAYER    MEDIAPLAYER

Radio NLS à la carte

Charte de Nlsguinee
Equipe de Nlsguinee
Universités
Nos partenaires
Africatime
Africatv.info
Guinea-forum
Guineeconakry.info
Justin Morel Junior
Les Ondes de Guinée
Tamsirnews
Presse guinéenne
Le Lynx
Aminata.com
Guineenews.org
Kibarou.com
Kababachir.com
Nouvelle Tribune
Autres sites Guinéens
Liens Web
Etudiantguinee
La Villa Elijah
Partage Québec Guinée
Tchape Environnement
Presse
AAP/APA
IRIN
Jeune Afrique
Africa Mining Intelligence
Usinfo.Stat.Gov (USA)
RFI (F)
Aéroports
Aéroport Int. de Genève
Aéroports de Paris
Aéroport de Bruxelles
Autres aéroports
Articles
    Guinée : L’Arche de la nouvelle alliance Cellou/Konaté, contre mes petits copains de Boulbinet

    Sotelgui S.A

     mardi 28 mars 2017   

    Depuis l’inculpation d’Aboubakar Diakité dit « Toumba », avec cette sortie de Sékouba Konaté, le landernau politico-médiatique est comme pris d'une fièvre qui ressemble au Djokadjo ivoirien, une attaque du cerveau par le plus mortel paludisme.

    Je ferai apparemment l’impasse sur les faits, les dates, les noms que les journalistes ont reproduits de façon presque monotone. Mon propos étant une tentative de cerner ce que symbolise le réveil, cette soudaine diligence de l’Etat-RPG d’Alpha Condé à régler le sort de Toumba ici en Guinée. Toumba Seul (1).

    En finir presqu’à la sauvette avec le dossier dit de l’assassinat manqué de peu, du capitaine et Président Dadis. Avec décollement de cet évènement du cadre horrible des massacres du stade. Donc je passe rapidement à l’autre sortie significative. Elle l’est d’autant plus qu’elle ressemble à un scénario aussi compliqué qu’une pièce de Shakespeare, jouée par un acteur qui aurait oublié son texte.

    Donc je me méfie de la tirade du général Sékouba Konaté, commandant des Forces Africaines en attente (FAA) !

    Konaté cite des noms en vrac, mêlant des noms de leaders qui ont appelé à la manifestation du 28 septembre et qui y étaient, à des personnalités de l’exécutif – probables commanditaires des massacres dont Dadis, « oubliant » d’autresnotoires présumés commanditaires, manipulateurs tapis dans l’ombre, sans parler d’illustres absents, etc.

    Au total ou c’est le journaliste qui ne pose pas les questions qu’il faut (faute de discernement ou de professionnalisme) ou c’est « El Tigré » qui fait de l’amalgame. Voici des questions qu’un journaliste aurait pu lui poser : qui a donné le pouvoir à Alpha (qu’il ne nomme pas), tout en disant que Cellou sous pression, a été brave d’avoir avalé la couleuvre ; CDD a accepté quoi ? Des résultats falsifiés par qui ? Ben Sékou Sylla et qui ? A qui Ben Sékou avait présenté les « vrais suffrages  » (selon l’UFR)? À Konaté et Tibou. Qui a envoyé une brigade commandée par Nouhou Thiam pour forcer la sortie de Tibou par l’aéroport ?

    Qui a signé les accords de Rabat (voir mon article sur le site www.tamtam.com : « Rabat capitale de la Guinée »).

    Tout ceci me semble-t-il, ne relève pas de l’amnésie ! Combien d’articles j’ai écrits depuis l’accord du 3 septembre à Ouagadougou entre Alpha et CDD jusqu’à ceux qui ont abouti à la transition menée par Konaté et Jean-Marie Doré dont le gouvernement était « issu de l’opposition », comme le stipulait ce projet d’accord, trituré dans une synthèse – une foutaise – de Compaoré que la majorité des représentants des Forces vives avaient rejetée cependant qu’Alpha cherchait à défendre lors d’un meeting son ami de trente ans (Dr Diakité en sait quelque chose); étrange ?

    Alpha voulant le pouvoir, ne pouvait que rejeter une synthèse qui risquait de laisser la porte ouverte à Dadis. Du moins selon une logique cartésienne, dont « le désir de pouvoir » (Ségolène Royal) se fiche pas mal le plus souvent.

    Alpha a réussi à dribbler Cellou et d’autres « non-dupes qui errent » aujourd’hui, ne sachant à quel parti se vouer. Il était prévu deux vice-Premiers ministres dont le premier devait être un Peul, par ex. Bah Oury (qui n’était pas encore devenu le baudet des actuels inconditionnels de Cellou Dalein Diallo, nous sommes en 2010 ou même fin 2009), mais Cellou a dit, sa bouche mon oreille : « si je propose Bah Oury et qu’on refuse nous aurons honte »; (Pulaaku politiquement débile dans le contexte d’alors).

    Ensuite, ce devait être un ministre – peul – au poste stratégique du MATD, raté ! C’était la même après-midi de la publication du décret nommant Jean-Marie Doré Premier ministre de la Transition. J’étais assis sur le canapé avec CDD dans son appartement quelque part à Paris. Au finish, voici le lot de consolation : Rabi coiffant un falot CNT.

    J’ai envie d’arrêter, la suite est trop pitoyable.

    Les rapports entre Tibou, Alpha, Dadis et Konaté

    Rapports troubles qui ont amené les pogroms de Kankan, Kouroussa et Siguiri, après « l’empoisonnement » du Palais du peuple. C’était un vendredi, l’élection devait avoir lieu ce dimanche d’un mois d’octobre. Je suis parti de Conakry jeudi, après la fameuse invitation de CDD, pour l’aider dans sa communication officielle (spots notamment) et « plus si affinités »…

    Voyage en classe affaires. Pendant 10 jours on ne s’est pas vu, et je n’ai pas vu « M. Communication », dixit Bah Oury qui gardait la Maison UFDG. Cellou était ivre de ses 44% ! Il n’avait pas le temps de me voir. Thianguél a tout fait pour qu’on ne se voie pas. Et voilà Thianguél, quelques années après, accompagnant Mouctar Diallo venu me rendre visite, qui tape sur Cellou, sur Ahmed Tidiane Cissé alors ministre.

    Le même Thianguél – j’ai déjà raconté cela dans une autre optique qui retournera gérer la « com » chez CDD, avant de disparaître dans la nature. Thianguel qui me traitera de « mort qui va accueillir un cadavre » (Arrivée du corps du même Ahmed Tidiane Cisssé). Il ne sait pas que son interlocuteur avait mis le haut-parleur, qui me conduisait chez Amirou Conté que je devais aider à rédiger son discours funèbre – à double titre, funèbre, il allait s’installer à « la place du mort », son magister finira comme une courte maladie -. Au cimetière, Thianguél, sans foi ni loi, me voyant causer avec Kalifa Gassama Diaby, vient vers moi : « Tonton, sincères condoléances »… Hors sujet, peut-être…

    Ce quarto ou quarteron, c’est selon, de Tibou Kamara, Dadis, Alpha, Konaté est une association – je ne dis pas de coupables malfaiteurs -, qui doit rendre compte des pogroms et de l’engloutissement de 14 mille milliards (2), selon Alhassane Barry qui fut membre du CNT avec qui j’ai voyagé une fois dans le même avion. Il est vivant, son frère jumeau, Alhousséni Barry est l’actuel Khalife de Timbo-Mamou. Association devenue plus que trouble, troublante, avec la montée en puissance de Tibou auprès d’Alpha, tout en étant toujours ( ?) le grand ami de Cellou, le seul ( ?) adversaire de poids d’Alpha. Cela me donne l’image vertigineuse des échangeurs presqu’automatiques suspendus sur les « highways » de la Californie.

    Automates de péages d’autoroutes ou clones des quatre cavaliers de l’Apocalypse guinéenne.

    Seul l’ange Gabriel y comprendrait quelque chose. Cependant, je connais au moins un des tableaux de ce drame shakespearien mieux que les protagonistes eux-mêmes. Deux jeunes très proches de Konaté m’ont à plusieurs reprises proposé de rencontrer ou de causer avec Konaté, j’ai refusé, par paresse. L’un a été élevé chez un de mes cousins, l’autre a grandi avec les enfants d’un autre frère.

    La dernière fois que j’ai vu ce dernier, il était à côté de notre table au restaurant parisien le « Fouta Djallon ». Il pouffait de rire, il m’avait reconnu, moi pas. Gamin, il se battait avec sa mère pour un os; donc il me disait qu’il était responsable de la « com » de Konaté. Une époque où le premier responsable des FAA n’avait apparemment plus de bureau à Addis Abeba, errant de capitale en capitale, allongeant la main depuis son hôtel, en quête de subsides.

    Je rappelle pour ceux qui ne le sauraient pas que ses appointements étaient une misère de 500 000 $ US. Annuels tout de même. Addis Abeba en avait marre d’autant plus que ces FAA n’on jamais mis le pied à Kidal et qu’elles sont, comme leur sigle l’indique, en attente que les poules aient des dents.

    Selon une source très proche aujourd’hui d’Alpha. A l’époque. Donc Alpha Condé avait assuré l’UA qu’il était prêt à payer les 500 millions de dollars pourvu que Konaté ne mette pas les pieds à Conakry. Mon petit du Fouta Djallon ne m’a pas dit si Konaté était toujours appointé à Adis, si Alpha assurait toujours cette « misère » qui expliquerait que le Président de la Transition soit réduit à demander que Guillaume Soro lui apporte en espèces les 10000$ que ce dernier, gêné a consentis.

    En Côte d’Ivoire, il y a des manières. L’Etat, malgré les affres de l’après-guerre a une « tenue ». Tibou Kamara, encore cerveau d’El Tigre, mais interdit de séjour, ne m’a pas dit non plus, comment faisait Sékouba pour vivre ou survivre. Nous échangions souvent sur des sujets sensibles : la mal-gouvernance d’Alpha par exemple.

    Jusqu’au jour où Sekouba tombe dans cette baignoire dont il a oublié de fermer l’eau bouillante, avant de s’endormir. Quand le personnel s’en est aperçu, il n’a pas mieux fait que d’aller mariner dans sa chambre d’hôtel. C’est Mariam Sakho qui est venue de Charlotte (Ohio, USA) l’embarquer, et avec la grâce de Dieu- Exalté !- le voilà sur ses pieds. On m’a même amené jusque chez moi les premières photos, après sa première prise en charge.

    « Il ne s’en sortira pas », selon Mariam Sakho, propos que m’a rapporté celui qui m’a montré les photos.

    En effet toute la poitrine en bandages sous la couverture qu’il avait soulevée pour des personnes évidemment très intimes, indiquait que plus d’un organe vital était atteint. Les bandages des bras que certains ont vus n’indiquaient pas le degré des brûlures. Il s’en est sorti mais dans quel état ? Maintenant les langues se délient, et pour cause !

    Les copains d’enfance de 30 ans : Baïdy, Keïra semblent s’être extirpés d’une mémoire ébouillantée comme cette baignoire de cet hôtel au Kénya où Konaté a failli..

    Les propos de Bah Oury relèvent encore de la saveur de cette bouillie. Il n’avait rien à y faire, sauf qu’il était président du comité d’organisation d’un évènement qui a tourné au carnage. Mais les propos de ses amis d’enfance, courts et définitifs (Aribot), longuets et dits en langue de bois (Keïra) sont symptomatiques de la déliquescence morale où baigne cette faune politique.

    Dans quel laboratoire futuriste peut-on décrire ce génome transhumain (ou transhumant) : Keira, Baidy, amis d’enfance, ayant fricoté avec Conté, se tapant sur les épaules avec Alpha Condé alors que le premier est devenu presque le numéro 2 de l’UFR dont le président est le Haut représentant du Président avec la majorité de qui il est presque à couteaux tirés, menant une guerre de tranchées avec Cellou lui-même partenaire d’Alpha.

    Keïra lui, dont l’ascendance génito-politique le mène droit au PDG en passant par le CNDD et maintenant le RPG. Tout ceci a l’air d’un pripra, vous savez ce n’importe quoi dont se nourrit le fonctionnaire lambda de Conakry : abats, intestins, tripes, boyaux, piment et une huile recuite comme le cerveau de ces caciques de tous les régimes : il y a des exceptions notables.

    Mais où est donc Alpha qui semble s’y retrouver depuis les hauteurs du Mont Simandou ?

    En attendant, pourquoi publie-t-on comme un feuilleton ce que CDD devait dire de façon complète. Parce que Konaté a de sérieuses raisons d’y aller pas petites touches. En revanche, il est très lucide quand il dit qu’il ne se présentera qu’au juge de la CPI. Qui est fou. Pas Alpha. Désolé de paraître quelque peu rabat-joie. Et que donc Kéira et Baïdy ont vraiment mis du temps pour dire que Konaté a pété les plombs, voilà tout. Trop facile. On se tait, on est sourd, muet et aveugle pendant tous ces crimes dont on est au moins témoins privilégiés, ne serait-ce que par amitié – amitié de 30 ans -, voilà qu’on se réveille quand le petit copain de 30 ans devient LUCIDE ! Il donne des noms. En vrac. Mais il faut séparer le grain de la balle ou plus simplement chercher à y voir clair.

    Ces « révélations » ne sont que des sondes, des morceaux choisis d’appât au bout d’un hameçon ou d’un harpon. Et puis ces nouvelles amours entre CDD et Konaté après l’alliance mort-née entre Dadis et lui, c’est pire que de la récidive de la part de CDD, ce serait du Kotèba, farce villageoise bamana-maninka par des « performers » peuls wôdhaâbhès. Le Kotèba kountigui sera obligé de donner le coup de tambour final. Le Kotèba se joue toute la nuit.

    Maintenant l’aube pointe. Alpha tu seras obligé de quitter tes Chinois, Malaisiens, et le farniente de Dubaï, parce que Toumba parlera, il est entrain de parler. Parce que toute la classe politique sera convoquée à la barre au moins comme témoins à charge. Parce que CDD, Sidya connaissent les visages de Toumba, de Tiegboro, de Pivi ; c’est vrai que ce dernier était à Matam mais que faisait-il ou plutôt pourquoi n’était-il pas au Stade ? Pourquoi Tiégboro qui vient de mettre la main sur des trafiquants de visas et surtout de vente de fillettes à des pays (princes ?) du Moyen Orient, pourquoi ce gradé qui est en bonne place parmi les tueurs listés par le Conseil de Sécurité – en validant la liste fournie par l’ONG que chacun connaît -, pourquoi Tiégboro nous la ramène avec son chapeau des incorruptibles, alors qu’il aurait dû porter celui d’Al Capone ?

    Elections ou désignation de chefs de quartiers, des détails qui sont loin derrière nous.

    Enfin Alpha, le Kotèba kountigui sera-t-il le septième chef d’Etat qui devra scier la branche sur laquelle il est assis à l’instar des 6 chefs d’Etat qui ont signé le décret convoquant une conférence nationale, qui les a balayés ?

    Je sais, certains, presque la majorité, sont revenus par la fenêtre, d’autres ont dû moisir tout de même avant de revenir par des élections pour la plupart truquées. D’autres encore sont partis dignement, sont revenus par des élections transparentes, et sont repartis dignement après des élections honorables.

    Aucune commission nationale de personnalités DESIGNEES comme des chefs de quartier ou de district ne nous sortira de cette impossible mission où des prédateurs veulent convaincre le lambda, qu’il faut remplir de sable ou d’eau, la jarre trouée du roi Ghezo plutôt que par nos mais assemblées, la boucher. Autant nous demander de les laisser remplir leurs poches, ces tonneaux de Danaïdes.

    Was-Saalam.

    Par Saïdou Nour Bokoum
    PS : je suis conscient de la vêture apparemment débraillée de ce texte ; je défie quiconque de débrouiller en quelques clics la « question guinéenne », cette filasse tombée dans de la glu, d’autant que certains « lisent les yeux fermés.. »

    Notes:

    1) Le Garde des Sceaux, Cheick Sako vient de nuancer : Pivi, actuel ministre chargé de la sécurité présidentielle, Tiegboro, secrétaire général chargé de la lutte contre le grand banditisme, « seront mis en congé quand le procès des massacres du 28 septembre sera ouvert.. ».

    2) Pour le tonneau danaïde des 14 mille milliards, Alpha n’en serait comptable qu’autant qu’il a maintenu Phiraouna (Kerfala Yans la glisse quelque six mois, le temps passé dans le gouvernement de Konaté-Jean-Marie Doré, avant de lui demander de rempiler sans audit)

    Conakry, le 24/03/17.

    Transmis par Saidou Nour Bokoum
    Actualités de Guinée Nouvelle République de Guinée, www.nrgui.com.
    Pour www.nlsguinee.com

    Les commentaires ci-dessous n'engagent que leurs auteurs, www.nlsguinee.com n'est pas responsable de leurs contenus.



© Copyright www.nlsguinee.com / (Tous droits réservés)


retour
Evolutions dans l'histoire



Chefs des partis politiques


Visitez nos partenaires


Images de la Guinée profonde
Ces images sont bien des réalités de ce magnifique pays! La Guinée est pourtant l'un des pays les plus riches au monde du point de vue ressources naturelles.
Cette faillite économique est le résultat du pillage systématique des biens publics, le clientellisme, la corruption, le détourment des fonds publics et une mise à l'écart de la majorité des cadres compétants et intègres du pays.
Réagissez et dites au monde entier ce que vous pensez de cette situation.
Contactez-nous | Charte de NLS | © 2005 Nlsguinee.com | Webmaster: Elhadji B. LY à Zurich | | Voir livre d'or | signer livre d'or